L'Évangile au cœur de notre vie

Évangile de notre Seigneur Jésus

Luc 23, 35-43

35 On venait de crucifier Jésus, et le peuple restait là à observer. Les chefs tournaient Jésus en dérision et disaient : « Il en a sauvé d’autres :: qu’il se sauve lui-même, s’il est le Messie de Dieu, l’Élu ! »

36 Les soldats aussi se moquaient de lui ; s’approchant, ils lui présentaient de la boisson vinaigrée,

37 en disant : « Si tu es le roi des Juifs, sauve-toi toi-même ! »

38 Il y avait aussi une inscription au-dessus de lui : « Celui-ci est le roi des Juifs. »

39 L’un des malfaiteurs suspendus en croix l’injuriait : « N’es-tu pas le Christ ? Sauve-toi toi-même, et nous aussi ! »

40 Mais l’autre lui fit de vifs reproches : « Tu ne crains donc pas Dieu ! Tu es pourtant un condamné, toi aussi !

41 Et puis, pour nous, c’est juste : après ce que nous avons fait, nous avons ce que nous méritons. Mais lui, il n’a rien fait de mal. »

42 Et il disait : « Jésus, souviens-toi de moi quand tu viendras dans ton Royaume. 

43 Jésus lui déclara : « Amen, je te le dis : aujourd’hui, avec moi, tu seras dans le Paradis. »

© AELF - Paris - Liturgie catholique

 

Chers frères et sœurs, prenez un peu de temps pour intérioriser l’Évangile de ce jour, la Bonne Nouvelle de notre Seigneur Jésus et écrivez sur une feuille ou dans un carnet votre propre réflexion et ce que vous ressentez. Puis dans le secret de votre prière, chez vous, lisez à haute voix ce que vous avez écrit... Des choses extraordinaires changeront dans votre vie... c'est incontestable.

© ExEcclesia – Tous droits réservés 2018-2024