L'Évangile au cœur de notre vie

Évangile de notre Seigneur Jésus

(Luc 1, 26-38)

26 Le sixième mois, l'ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée, du nom de Nazareth,

27 à une vierge fiancée à un homme du nom de Joseph, de la maison de David ; et le nom de la vierge était Marie.

28 Il entra et lui dit : « Réjouis-toi, comblée de grâce, le Seigneur est avec toi. »

29 A cette parole elle fut toute troublée, et elle se demandait ce que signifiait cette salutation.

30 Et l'ange lui dit: « Sois sans crainte, Marie; car tu as trouvé grâce auprès de Dieu.

31 Voici que tu concevras dans ton sein et enfanteras un fils, et tu l'appelleras du nom de Jésus.

32 Il sera grand, et sera appelé Fils du Très-Haut. Le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David, son père ;

33 il régnera sur la maison de Jacob pour les siècles et son règne n'aura pas de fin. »

34 Mais Marie dit à l'ange: « Comment cela sera-t-il, puisque je ne connais pas d'homme ? »

35 L'ange lui répondit : « L'Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre ; c'est pourquoi l'être saint qui naîtra sera appelé Fils de Dieu.

36 Et voici qu'Elisabeth, ta parente, vient, elle aussi, de concevoir un fils dans sa vieillesse, et elle en est à son sixième mois, elle qu'on appelait la stérile ;

37 car rien n'est impossible à Dieu. »

38 Marie dit alors: « Je suis la servante du Seigneur; qu'il m'advienne selon ta parole! » Et l'ange la quitta.

La Bible de Jérusalem © Editions du Cerf, Paris 1998

 

Chers frères et sœur, prenez un peu de temps pour intérioriser l’Évangile de ce jour, la Bonne Nouvelle de notre Seigneur Jésus et écrivez sur une feuille ou dans un carnet votre propre analyse et ce que vous ressentez. Puis dans le secret de votre prière, chez vous, lisez à haute voix ce que vous avez écrit... Des choses extraordinaires changeront dans votre vie... c'est incontestable.

Il y a des détails à noter dans cette histoire : Galilée, Nazareth, Joseph de la maison de David, Marie. Ce message divin se trouve dans un endroit précis, Nazareth en Galilée, et à un couple spécifique de cet endroit, Joseph qui était fiancé à Marie. C’est ce couple particulier en ce lieu et à un moment précis que Dieu a choisi d’une manière spéciale pour le bien de l’humanité tout entière. 

C'est à ce couple à cet endroit à cette époque que le Fils de Dieu a été confié à nous tous. 

L’Évangile se termine par la déclaration de confiance : «Rien n'est impossible à Dieu».

Pourtant, la seule chose que Dieu ne peut pas faire est de forcer notre consentement. 

Le dessein de Dieu pour nos vies dépendait du consentement de cette femme en ce lieu particulier à un moment donné, ainsi que du consentement de son épouse, Joseph.

Le consentement de Marie au messager de Dieu nous a tous permis d'être touchés par la grâce du salut. 

Dans un certain sens, au moment de l'annonce, Marie nous a tous représentés ; nous avons tous attendu qu'elle dise «OUI» à Dieu en notre nom. Les espoirs les plus profonds de l'humanité se concentraient sur cette femme, son lieu et son temps. 

À l’annonce, l’appel de Dieu a suscité une réponse humaine complète:

«Je suis la servante du Seigneur, qu'il m'advienne selon ta parole».

Luc présente Marie ici comme un disciple exemplaire, celui qui entend la parole de Dieu et la garde. 

En raison de sa réponse exemplaire à Dieu, elle est devenue une source de bénédiction pour toute l’humanité.Si nous pouvons entrer d'une certaine manière dans sa réponse à l'appel de Dieu, nous serons aussi une source de bénédiction pour les autres.

« … » ‘‘... ’’ –

© ExEcclesia – Tous droits réservés 2018-2024