L'Évangile au cœur de notre vie

Évangile de notre Seigneur Jésus

(Jean 7, 40-53)

40 Parmi les gens de la foule qui avaient écouté les paroles de Jésus, les uns disaient: « Vraiment, voici le Prophète »!

41 D'autres disaient : « Le Christ, c'est lui ». Mais d'autres encore disaient : « Le Christ pourrait-il venir de la Galilée ?

42 L'Ecriture ne dit-elle pas qu'il sera de la lignée de David et qu'il viendra de Bethléem, la petite cité dont David était originaire » ?

43 C'est ainsi que la foule se divisa à son sujet.

44 Quelques-uns d'entre eux voulurent l'arrêter, mais personne ne mit la main sur lui. 

45 Les gardes revinrent donc trouver les grands prêtres et les Pharisiens qui leur dirent: « Pourquoi ne l'avez-vous pas amené » ?

46 Les gardes répondirent: « Jamais homme n'a parlé comme cet homme ».

47 Les Pharisiens leur dirent : « Auriez-vous donc été abusés, vous aussi ?

48 Parmi les notables ou parmi les Pharisiens, en est-il un seul qui ait cru en lui ?

49 Il y a tout juste cette masse qui ne connaît pas la Loi, des gens maudits » !

50 Mais l'un d'entre les Pharisiens, ce Nicodème qui naguère était allé trouver Jésus, dit

51 « Notre Loi condamnerait-elle un homme sans l'avoir entendu et sans savoir ce qu'il fait » ? 52 Ils répliquèrent: «Serais-tu de Galilée, toi aussi? Cherche bien et tu verras que de Galilée il ne sort pas de prophète».

© Bibli'O - Société Biblique Française   -   © Bibli'O - Les Éditions du Cerf   La T.O.B 2010

 

Chers frères et sœur, prenez un peu de temps pour intérioriser l’Évangile de ce jour, la Bonne Nouvelle de notre Seigneur Jésus et écrivez sur une feuille ou dans un carnet votre propre analyse et ce que vous ressentez. Puis dans le secret de votre prière, chez vous, lisez à haute voix ce que vous avez écrit... Des choses extraordinaires changeront dans votre vie... c'est incontestable.

Au verset 52 est écrit : « Serais-tu de Galilée, toi aussi ? Cherche bien et tu verras que de Galilée, il ne sort pas de prophètes ».

Ah cette Galilée ! méprisée par la Judée… Les Galiléens étaient considérés comme des rustres. La réputation de notre Seigneur Jésus commence a se faire connaître. On dit de lui que c’est un prophète. D’autres disent, osent dire qu’il est le Christ, le Messie… et d’autres ont des doutes. C’est un Galiléen, il n’est pas né au bon endroit… Impossible qu’il soit le Messie. La foule était divisée au sujet de notre Seigneur. Ça commençait bien (péjoratif).

Les uns disent qu’il parle bien, les autres pensent qu’ils sont manipulés. Les gardes qui devaient maintenir l’ordre au temple s’en mêlent aussi (au verset 46) : « Jamais homme n’a parlé comme cet homme ».

Nicodème souligne de donner aux Écritures une audition juste, comme le Sanhédrin le fait pour chaque individu, en essayant de connaître les faits avant de les rejeter ou de les accepter. Nous devons faire preuve de tolérance pour les différences d’opinions. Si notre Seigneur Jésus est le Messie, c’est une affaire publique parmi son peuple et les autorités religieuses de son époque... Nous ne devrions pas être surpris que les conflits théologiques se poursuivent encore aujourd’hui.

Notre Seigneur n’a jamais suggéré à ses disciples d’abandonner leur foi juive. Il a tout simplement annoncé que son Père est le Père de tous les hommes et les femmes de ce monde. Un Père qui aime tous ses enfants et son seul souhait, c’est qu’ils s’aiment entre eux. Malheureusement, dans l’histoire de l’Église, c’est tout à fait le contraire qui s’est produit à quelques exceptions près.

Longtemps l’Église a enseigné « le bien et le mal », « le pour et le contre », ce qui est conforme ou non conforme, la morale, toujours la morale. Tout cela sous l’œil attentif d’un Dieu qui observe tous nos faits et gestes qui au final finit par punir. Notre Seigneur Jésus est venu annoncer l’amour, l’Amour de Dieu pour tous.

« … » ‘‘... ’’ –

© ExEcclesia – Tous droits réservés 2018-2024