L'Évangile au cœur de notre vie

Évangile de notre Seigneur Jésus

(Jean 8, 31-42)

31 Jésus dit alors aux Juifs qui l'avaient cru: « Si vous demeurez dans ma parole, vous êtes vraiment mes disciples

32 et vous connaîtrez la vérité et la vérité vous libérera. »

33 Ils lui répondirent: « Nous sommes la descendance d'Abraham et jamais nous n'avons été esclaves de personne. Comment peux-tu dire: Vous deviendrez libres ? »

34 Jésus leur répondit : « En vérité, en vérité, je vous le dis, quiconque commet le péché est esclave.

35 Or l'esclave ne demeure pas à jamais dans la maison, le fils y demeure à jamais.

36 Si donc le Fils vous libère, vous serez réellement libres.

37 Je sais, vous êtes la descendance d'Abraham; mais vous cherchez à me tuer, parce que ma parole ne pénètre pas en vous.

38 Je dis ce que j'ai vu chez mon Père ; et vous, vous faites ce que vous avez entendu auprès de votre père. »

39 Ils lui répondirent: « Notre père, c'est Abraham. » Jésus leur dit: « Si vous êtes enfants d'Abraham, faites les œuvres d'Abraham.

40 Or maintenant vous cherchez à me tuer, moi, un homme qui vous ai dit la vérité, que j'ai entendue de Dieu. Cela, Abraham ne l'a pas fait !

41 Vous faites les ouvres de votre père. » Ils lui dirent: « Nous ne sommes pas nés de la prostitution ; nous n'avons qu'un seul Père : Dieu. »

42 Jésus leur dit: « Si Dieu était votre Père, vous m'aimeriez, car c'est de Dieu que je suis sorti et que je viens; je ne viens pas de moi-même; mais lui m'a envoyé. »

La Bible de Jérusalem © Editions du Cerf, Paris 1998

 

Chers frères et sœur, prenez un peu de temps pour intérioriser l’Évangile de ce jour, la Bonne Nouvelle de notre Seigneur Jésus et écrivez sur une feuille ou dans un carnet votre propre analyse et ce que vous ressentez. Puis dans le secret de votre prière, chez vous, lisez à haute voix ce que vous avez écrit... Des choses extraordinaires changeront dans votre vie... c'est incontestable.

Notre Seigneur Jésus porte en lui la parole de Dieu. Dès le début de son Évangile, l’apôtre Jean nous présente notre Seigneur Jésus comme : « Au commencement était la Parole … et la Parole devin chair. » Le mot grec λόγος ‘‘logos’’ ne veut pas dire ‘‘verbe’’, mais bien ‘‘Parole’’. Notre Seigneur veut nous dire tout simplement que si nous demeurons dans sa Parole, nous demeurons aussi dans le Père. Une parfaite communion entre Dieu, notre Seigneur et nous.

Connaître la vérité ne vient pas d’un coup de baguette magique. Penser cela serait une erreur. La vérité est un chemin qui chaque jour aborde des découvertes et de belles rencontres. Ne jamais se préoccuper du chemin que l’on prendra le lendemain. Vivre le temps présent avec notre Seigneur Jésus.

Notre Seigneur nous dit que « la vérité nous libérera. » Et c’est peut-être dur à entendre, mais notre Seigneur Jésus nous dit que cette vérité, nous la trouverons dans sa parole qui est uniquement dans les évangiles… et rien d’autre. C’est l’Évangile qui nous libère. Ne perdons pas de temps à prier tous les saints de la terre, un saint ou une sainte, puis un autre qui nous convient le mieux, puis un autre où l’on nous vante son efficacité, puis un autre, car nos souffrances demeurent. Et nous en sommes au combien ?

Certes c’est merveilleux de lire l’histoire des hommes et des femmes qui ont donné leur vie pour les autres, pour le Christ, de lire leurs pensées ou leurs prières qu’ils ont adressées à notre Seigneur. Mais nos prières et nos demandes, c’est à Dieu seul qu’il faut les adresser par un seul intercesseur : Notre Seigneur Jésus.

Les détracteurs de notre Seigneur ont du mal à comprendre cela. Dans l’Évangile de Jean au chapitre 8, versets 31 à 59 – on assiste à un grand débat entre notre Seigneur et Abraham dont les détracteurs se réclament d’en être les descendants spirituels. Un débat qui se transformera en bras de fer et par une colère qui se transformera également à son tour en violence, on nous parle de la lapidation.

De toute sa vie missionnaire, notre Seigneur n’a cessé d’annoncer que Dieu est son Père et plus fort encore, le Père de tous les hommes. C’en est de trop !

On ne peut pas connaitre la vérité, être sur le chemin de la vérité sans l’amour et sans la confiance. Et la confiance entre Notre Père et notre Seigneur est une vérité absolue. Plus tard au chapitre 12 v 49 du même évangéliste – notre Seigneur dira : « Ce n’est pas de moi-même que j’ai parlé, mais le Père qui m’a envoyé m’a lui-même commandé que dire et de quoi parler »

Nous « Catholiques-Execclesia » nous pouvons penser que si nous sommes éloignés de l’Église-institution, nous sommes éloignés de notre Seigneur. Absolument pas ! Bien au contraire. Nous prenons plus de temps avec ceux qui nous entourent… familles, amis, voisins… La présence de notre Seigneur Jésus est plus proche de nous de ce que l’on imaginait.

… » ‘‘... ’’ –

© ExEcclesia – Tous droits réservés 2018-2024