La Méditation de pleine conscience

La méditation de pleine conscience a des effets très positifs contre le stress, l'angoisse et toutes les agitations que nous subissons au cours d'une journée. Notre esprit devient plus calme et plus paisible. Nous développons au fil du temps une sérénité et une paix intérieure qui éliminent toutes nos perturbations qui ne nous rendent pas heureux. La neuroscience et les institutions de médecine constatent de plus en plus que la méditation de pleine conscience à des effets très positifs dans notre cerveau grâce aux études faites par l'imagerie cérébrale. De nombreux articles sont publiés sous le thème « Méditation et neuroscience. » Les résultats sont sans équivoque et montrent tous les bienfaits de cette pratique qui est simple à faire et sans effort particulier.

Mise à jour :  28/05/2019

La méditation de pleine conscience a des effets très positifs contre le stress, l'angoisse et toutes les agitations que nous subissons au cours d'une journée. Notre esprit devient plus calme et plus paisible. Nous développons au fil du temps une sérénité et une paix intérieure qui éliminent toutes nos perturbations qui ne nous rendent pas heureux. La neuroscience et les institutions de médecine constatent de plus en plus que la méditation de pleine conscience à des effets très positifs dans notre cerveau grâce aux études faites par l'imagerie cérébrale. De nombreux articles sont publiés sous le thème « Méditation et neuroscience. » Les résultats sont sans équivoque et montrent tous les bienfaits de cette pratique qui est simple à faire et sans effort particulier.

LA MÉDITATION DE PLEINE CONSCIENCE N'EST PAS INCOMPATIBLE AVEC NOTRE FOI CHRÉTIENNE

Cela reviendrait à dire que les psychiatres et psychologues et même les médecins sont aussi incompatibles avec notre foi chrétienne. Que les antidépresseurs et anxiolytiques, tous les traitements allopathiques ou homéopathiques ne servent à rien, que seule notre foi peut nous apaiser et nous soulager. C'est une absurdité de penser à cela. Des prêtres catholiques, des religieux et des religieuses utilisent la pleine conscience. La méditation était une pratique courante chez les premiers moines chrétiens et les pères de l'Église avant l'apparition au treizième siècle de l'adoration du saint-sacrement. 

Dans ce monde connecté en permanence et donc agité, de plus en plus nous prenons conscience que nous avons besoin d'apaiser notre esprit et rechercher tout simplement la tranquillité. Et c'est bien. Nous avons besoin d'une paix intérieure car le moindre stress peut devenir rapidement insupportable. Recherchez tout simplement du calme sans bruit et sans désordre. La méditation de pleine conscience sur notre respiration nous apaise et personne ne peut le contester. 

PRENDRE LE CONTRÔLE 

La méditation de pleine conscience nous permet de prendre le contrôle, même un court instant de notre journée où nous avons décidé de reposer notre mental. Elle peut être renouvelée plusieurs fois dans la journée. Les occidentaux prennent souvent des pauses pour se reposer physiquement mais jamais pour se reposer mentalement. 

LES BIENFAITS D'UNE MÉDITATION QUOTIDIENNE

Nous en avons fait l'expérience et nous pouvons en témoigner. Dix à vingt minutes de méditation chez nous, chaque jour, font plus de bien à notre mental que dix minutes du journal télévisé sans parler des des émissions de « Télé-réalité » ou des heures passées devant des jeux en ligne sur internet.

20 MINUTES par jour peuvent transformer votre vie, votre vie chrétienne.

Chaque dimanche, 20 MINUTES de méditation à la lumière de l'Évangile le dimanche chez soi mais surtout en pleine nature (si le temps le permet) feront énormément plus de bien à notre mental qu'une heure de messe souvent triste et qui n'existe plus dans le monde rural. En faire l'expérience, cela devient incontestable. Faites-en l'expérience et écrivez-nous !

« En tant que chrétien, couper sa journée seulement de 10 à 20 minutes, en méditant la pleine conscience à la lumière de l'évangile, sur une journée qui en compte 720 à 960 minutes, c'est à dire en 12 et 16 heures d'éveil, transformera incontestablement votre vie. Ces agressions que vous subissez chaque jour, ces fardeaux que vous portez et qui perturbent votre mental, la méditation de pleine conscience les éliminera. Nous savons que d'autres agressions, d'autres fardeaux pourront revenir. Mais comme chaque jour et de façon régulière, vous connaîtrez et développerez, de plus en plus une paix intérieure. Votre mental deviendra une force et supprimera toute défaillance. Cela vous ouvrira à la joie et au plaisir, tout simplement au plein bonheur. Le plus important, c'est d'être régulier chaque jour et votre vie en sera transformée. » Jean M.

 

Il y aura des jours où notre méditation ne sera pas comme nous souhaiterions principalement au début et ce pour diverses raisons. Ce n'est pas grave du tout, c'est même naturel. L'important c'est de continuer et de persévérer coûte que coûte. Il n'est pas nécessaire de faire une méditation pendant des heures et des heures, sauf si nous le souhaitons, il faut se sentir très libre. Nous le disons à nouveau, quelques minutes par jour changeront notre vie. 

J'ai déménagé pour des raisons personnelles et douloureuses à quatre cent kilomètres. J'allais à la messe tous les dimanches. J'ai subi une très forte dépression avec un suivi thérapeutique et un traitement médicamenteux. Un temps, j'ai même rejeté Dieu. Certains paroissiens disaient que ma foi était fragile mais qu'ils priaient pour moi, c'est tout ce qu'ils pouvaient faire. Dans ma nouvelle petite ville, quelque temps après mon installation, j'ai voulu retourner à la messe. J'ai rencontré le prêtre et plusieurs personnes de la communauté. Le résultat fut catastrophique. Une amie d'enfance m'a invité à l'accompagner dans un centre bouddhiste pour une initiation à la méditation. Je fus très surpris du nombre de chrétiens présents même des catholiques. C'était impressionnant... De retour chez moi, j'ai pratiqué cette méthode, tout en gardant ma foi au Christ. J'ai retrouvé une paix intérieure que jamais j'avais ressentie auparavant. En pratiquant la méditation de pleine conscience, j'ai éliminé toutes les craintes entretenues par le catholicisme. Je lis l'Évangile chaque dimanche chez moi où j'ai créé un espace méditatif. Je médite la pleine conscience tous les jours entre dix et vingt minutes. J'ai retrouvé la joie. Mon psychiatre ne m'a plus prescrit d'antidépresseurs. J'ai retrouvé goût à la vie. Je me suis fait des nouveaux amis. Je fais de belles rencontres hors de l'Église. A vrai dire, je n'ai jamais eu vraiment d'amis dans ma communauté paroissiale. Aujourd'hui tout va bien. Quelle joie de vivre sa foi chez soi. Quelle joie de s'ouvrir aux autres, à tous ceux qui sont éloignés de l'Église, c'est prodigieux et merveilleux. (Laurent)

Comme Laurent, si nous méditons régulièrement chaque jour  la méditation de pleine conscience, nous changerons notre mental pour un bien-être. Chaque jour nous consoliderons dans notre esprit, la paix et le plein bonheur d'être chrétien hors de l'Église ouvert à tous ceux qui en sont éloignés.

© ExEcclesia – Tous droits réservés 2018-2024