Les bienfaits de la Méditation de pleine conscience

Nul ne peut contester aujourd’hui les bienfaits de la méditation de pleine conscience.

La neuroscience est unanime sur les effets positifs dans notre mental. Et plus les recherches avancent, plus les résultats sont clairs et incontestables. Que ce soit aux États-Unis, au Canada, en Angleterre ou en France, la méditation de pleine conscience s’invite dans les facultés de médecine.

 

Dans ce monde excité par de fausses passions, notre mental subit des perturbations. Nos émotions sont confrontées par des peurs et des craintes, tenaillées par des tourments qui nuisent sur notre raisonnement et fulminent des colères en ruinant toute objectivité.

En favorisant le relâchement de notre mental, nous pouvons incontestablement retrouver la paix intérieure… En recentrant notre esprit sur le temps présent, nous l’empêchons de vagabonder dans le passé et dans le futur. Le passé (ce qui nous est arrivé) enferme notre esprit dans une mélancolie ou une nostalgie qui nous plonge souvent dans les remords. Le futur (ce qu’il peut nous arriver), qui enferme notre esprit soit dans un optimisme mystifiable, voire angélique, ou un pessimisme défaitiste, ténébreux, voire apocalyptique. Toute appréhension provoque des paniques.

 

Par la Méditation de pleine conscience, mon esprit s’ancre dans le moment présent. C’est un temps que je me suis accordé, que je me suis offert tout seul. Un cadeau luxueux dans ce monde rude. Par la conscience de ma respiration, je vis pleinement l’instant présent. Je savoure ce temps que je ne cesse de dire que c’est un cadeau que je me suis offert sans l’avis de personne. C’est une expérience remarquable. Une pratique régulière et rigoureuse chaque jour vous apportera que du bien être.

 

J'ai constaté par moi- même par la méditation de la pleine conscience :

  • Une réduction importante du vagabondage de mon mental.

  • Une aide à découvrir l’importance du temps présent.

  • Une amélioration de mon anxiété et de ma dépression.

  • Une réduction de mon stress et de mes paniques.

  • Une confiance en moi redynamisée.

  • Une réduction importante sur tout ce qui est sans importance.

  • Une aide à être plus objectif.

  • La redécouverte de ma spiritualité chrétienne.

  • Une aide à me recentrer sur l’essentiel de ma foi en mon Seigneur Jésus : reconnaissance de l’essentialité de sa sagesse et de ses messages d’amour.

  • Une augmentation à être plus à l’écoute.

  • Une augmentation flagrante d’une paix intérieure.

  • Une amélioration dans mon sommeil.

 

PRENDRE LE CONTRÔLE

La méditation de pleine conscience me permet de prendre le contrôle, même un court instant de ma journée où j'ai décidé de reposer mon mental. Elle peut être renouvelée plusieurs fois dans la journée. Les Occidentaux prennent souvent des pauses pour se reposer physiquement, mais jamais pour se reposer mentalement.

 

LA MÉDITATION DE PLEINE CONSCIENCE N'EST PAS INCOMPATIBLE AVEC MA FOI CHRÉTIENNE

Cela reviendrait à dire que les psychiatres et psychologues et même les médecins sont aussi incompatibles avec ma foi chrétienne. Que les antidépresseurs et anxiolytiques, tous les traitements allopathiques ou homéopathiques ne servent à rien, que seule ma foi peut m'apaiser et me soulager. C'est une absurdité de penser à cela. Des prêtres catholiques, des religieux et des religieuses utilisent la pleine conscience par la méthode du docteur Vittoz. La méditation était une pratique courante chez les premiers moines chrétiens et les pères de l'Église avant l'apparition au treizième siècle de l'adoration du saint sacrement.

Dans ce monde connecté en permanence et donc agité, de plus en plus nous prenons conscience que nous avons besoin d'apaiser notre esprit et rechercher tout simplement de la tranquillité. Et c'est bien. À chaque instant de ma vie, j'ai besoin de retrouver une paix intérieure, car le moindre stress peut devenir rapidement insupportable. Recherchez tout simplement du calme sans bruit et sans désordre. La méditation de pleine conscience sur ma respiration m’apaise et personne ne peut le contester.

La Méditation de pleine conscience dans un cadre chrétien me rapproche de la parole du Seigneur Jésus et lui seul, de ses enseignements et de les intérioriser dans ses messages d’amour et non pas dans les dogmes promulgués par les hommes.

Quand tout s’agitait auprès du Seigneur Jésus, quand les passions devenaient pesantes, il se retirait dans un endroit désert, sur une montagne et méditait seul. Même si on pense que dans sa pratique juive, Jésus a dû prier à la synagogue, mais rien ne nous dit dans les Évangiles qu’il privilégiait cette pratique à part bien sûr dans sa jeunesse en Luc 2.

 

 

LES BIENFAITS D'UNE MÉDITATION QUOTIDIENNE À LA LUMIÈRE DE L’ÉVANGILE

J’en ai fait l'expérience et je peux en témoigner. Dix à vingt minutes de méditation chez moi, chaque jour, font plus de bien à mon mental que dix minutes du journal télévisé sans parler des des émissions de « Télé-réalité » ou des heures passées devant des jeux en ligne sur internet.

 

20 MINUTES par jour peuvent transformer votre vie, votre vie chrétienne.

 

Chaque dimanche, 40 MINUTES de méditation à la lumière de l'Évangile chez soi, mais surtout en pleine nature (si le temps le permet) me font énormément plus de bien à mon mental qu'une heure de messe souvent triste et qui n'existe plus dans le monde rural. Le lieu désert était un besoin fondamental pour le Seigneur Jésus. Dans le désert, il y a Dieu qui est une source cachée. Il est présent plus que jamais. C’est pourquoi, la méditation chez soi dans une pièce retirée au calme a transformé ma foi en Christ. Et à la place de la messe du dimanche, méditer en pleine nature est une expérience formidable… Vous découvrirez des changements dans votre vie. Ce qui a changé mon existence c’est d’orienter ma méditation de pleine conscience à l’aide d’un chapelet catholique en l'utilisant pour réguler ma respiration. Le résultat est fabuleux. C’est tout simple à mettre au point.

 

Faites-en l'expérience et écrivez-moi !

Petit témoignage de Jean

« En tant que chrétien, couper sa journée seulement de 10 à 20 minutes, en méditant la pleine conscience à la lumière de l'évangile, sur une journée qui en compte 720 à 960 minutes, c'est-à-dire en 12 et 16 heures d'éveil, transformera incontestablement votre vie. Ces agressions que vous subissez chaque jour, ces fardeaux que vous portez et qui perturbent votre mental, la méditation de pleine conscience les éliminera. Nous savons que d'autres agressions, d'autres fardeaux pourront revenir. Mais comme chaque jour et de façon régulière, vous connaitrez et développerez, de plus en plus une paix intérieure. Votre mental deviendra une force et supprimera toute défaillance. Cela vous ouvrira à la joie et au plaisir, tout simplement au plein bonheur. Le plus important, c'est d'être régulier chaque jour et votre vie en sera transformée. » Jean M.

 

Il y aura des jours où notre méditation ne sera pas comme nous souhaiterions principalement au début, et ce pour diverses raisons. Ce n'est pas grave du tout, c'est même naturel. L'important c'est de continuer et de persévérer coûte que coûte. Il n'est pas nécessaire de faire une méditation pendant des heures et des heures, sauf si nous le souhaitons, il faut se sentir très libre. Nous le disons à nouveau, quelques minutes par jour changeront notre vie.

 

Gabriel Rey

© ExEcclesia – Tous droits réservés 2018-2024