Stop à la pauvreté

La pauvreté est un drame dans notre monde. Elle continue sans cesse. Elle touche tous les pays. Certains sont particulièrement de terribles catastrophes humanitaires. (820 millions de personnes souffraient de faim en 2018) (1)

En France la malnutrition perdure. Dans un article du journal La Croix du mois d'avril 2019, Patrice Blanc, président des Restos du Cœur précise que l’association a accueilli en 2018,  340 000 mineurs dont 30 000 bébés de moins de cinq ans. Les bénéficiaires se trouvent aussi bien à la campagne que dans des villes. La malnutrition est très élevée dans les familles monoparentales Lire l’article…

 

La pauvreté touche tous les âges même celui des retraités. Elle ne se cantonne pas seulement aux gens de la rue. Personne n’est à l’abri mais beaucoup ont ce terrible destin. 

Dans la pauvreté, il y a un nombre considérable d’enfants en échec scolaire… Le plus injuste car la pauvreté engendre généralement de la pauvreté. C’est un mal très souvent contagieux et terrible. Ces enfants ne sont pas protégées contre leur devenir même s’ils ont un papa et une maman. C’est une fatalité qu’il faut bannir. Certes les familles monoparentales sont les plus exposées. Et soyons très clairs, la majorité des femmes n’ont pas choisi de l’être seules.

Selon le DRESS, près d'un demi-millions de personnes âgées vivent du minimum vieillesse soit

868, 20 euros par mois.

D’après une enquête de l’association les « Petits Frères des Pauvres, l’isolement des personnes âgées à cause de leur dépendance, de la perte d’un conjoint, la maladie, la désertification rurale et des services de proximité qui disparaissent toucheraient 900 000 personnes âgées.

Lien sur l'enquête...

Les plus de 60 ans sont moins souvent concernés par la pauvreté que les autres catégories, cela ne signifie pas pour autant que leur situation soit moins grave. Une partie de ces personnes, notamment en milieu rural survivent avec de très bas revenus.

Les plus âgées sont dans des situations particulière, il est très peu probable que leur situation évolue alors que les plus jeunes peuvent toujours espérer un avenir meilleur. (2)

Introduction

Les personne agées

© ExEcclesia – Tous droits réservés 2018-2024