La Croisade du bourrage 

Quelques intellectuels catholiques commencent à faire de plus en plus des appels urgents aux baptisés de France, leur demandant à ceux qui se disent «catholiques non-pratiquants » de partir en croisade... Non pas pour faire des milliers de kilomètres, pour la terre sainte, comme au bon vieux temps mais quelques centaines de mètres ou kilomètres selon les endroits en allant bourrer l'église de leur quartier ou de leur village. Seulement par leur présence. Cette théorie serait pour certains conservateurs un message fort adressé au monde et principalement à l'Islam. C'est ce qui se dit dans le milieu catholique. Cette théorie, les chrétiens hors de l'Église la nomme : 

LA CROISADE DU BOURRAGE

La montée de l'Islam « Politique » est un problème en France et en Europe.

Alors bourrez les églises par votre présence.

Le gouvernement et les dirigeants européens ne savent pas gérer le flux migratoire des peuples fuyant l'Islam radical. De la peur incessante, l'Église excelle dans ce domaine.

Alors bourrez les églises par votre présence.

Le gouvernement ne sait visiblement pas apaiser les peurs et les inquiétudes de leurs concitoyens au quotidien,

Alors bourrez les églises par votre présence.

Si l'État républicain ne fait assez pour protéger les citoyens... ce n'est pas de sa faute... mais non voyons ! mais de tous les baptisés, ces catholiques non-pratiquants, ces piques assiettes qui demandent des baptêmes et qui ne bougent pas, qui restent à ne rien faire, qui ne bourrent plus les églises par leur présence.

Voilà ce que l'on entend dans le milieu conservateur :  Si tous les catholiques baptisés bourraient demain les églises de France, on donnerait un message fort dans le milieu islamique. Et il n'y aurait plus de problème dans le pays... La donne psychologique changerait tellement que plus personne n'aurait peur de la montée de l'Islam. Il y a peut-être une légitime inquiétude chez nos concitoyens sur l'Islam. Mais pour les élites catholiques plus question d'évangéliser car l'Église n'évangélise plus. Elle veut recruter.

Et les athées, sont-ils des irresponsables ?

Et les catholiques qui se convertissent au Bouddhisme, sont-ils des naïfs ?

Il y a eu en France quelques rues bourrées par des manifestations suite à la série des attentats. Et alors ? Où en sommes nous aujourd’hui ?

La situation est très complexe et nous échappe car nous ne sommes pas au courant de tout. Les élites eux sont assez protéger car ils habitent en général les beaux quartiers.

La situation est dramatique... Et on joue non seulement avec la peur des gens mais aussi sur la culpabilité des catholiques baptisés qui ne bourrent plus leur église par leur présence...

© ExEcclesia – Tous droits réservés 2018-2024