Logo_AER.jpg
Collectif indépendant des victimes des abus sexuels dans l'Eglise de France

MENU

Vos réactions

Sur le rapport de la Ciase

Cette page est encore vierge mais elle ne le sera plus. Elle est pour vous dès le mardi 5 octobre 2021

Réaction n°3 ~ Sylvie

56 ans, France, Yonne

Publié le 6 oct-21

Lai704.png

Je voudrais remercier le travail éprouvant réalisé par la CIASE. Monsieur Sauvé a été la personne idéale pour diriger cette colossale tâche. Et à travers lui, nous devons avoir toute notre gratitude pour son équipe qui n'a pas compté son temps. Les victimes se sentent sûrement démunies. Que se passera-t-il après ? Un grand nombre d'entre elles ne font plus confiance en l'Église. Et je les comprends. Il faut rester vigilant.

Lai704.png
Réaction n°2 ~ Marie-Claire Silvestre

63 ans, France, Savoie

Publié le 6 oct.-21

Lai704.png

La vérité glaçante a enfin éclaté au GRAND JOUR ! Des milliers d’enfants meurtris....des pédocriminels abrités par l'église. Tout est à revoir dans l'institution église . Tant que des changements fondamentaux n' auront pas lieu, l'église ne sera absolument pas une maison sécurisée. Cette institution est-elle capable ? Ce rapport m'a touché toute la journée, car derrière ce chiffre annonçant le nombre de victimes, il y a un enfant qui a souffert, dans le silence et souvent, dans la solitude.

Réaction n°1 ~ Etienne

62 ans, France, Drôme

Publié le 5 oct.-21

Lai704.png

Les chiffres qui sortent parraissent énormes à certains sur les réseaux. Un peu de calcul montrent que 150,000 ce n'est "que" 50 personnes par agresseur alors qu'un B. Preynat à lui tout seul en reconnaissait plus de 100... Réflexion: coucher 50 ou 100 fois dans sa vie avec quelqu'un ce n'est pas énorme, le problème étant comme l'a très bien défini le sociologue Pierre Verdrager que l'on est, du fait de l'idéologie (théologie ?) et du système, dans un régime "actantiel" et non "relationnel". C'est là-dessus qu'il faut travailler...