L'Évangile au cœur de notre vie

Vendredi 21 août 2020

Évangile de notre Seigneur Jésus selon Matthieu 22, 34-40

34 Les Pharisiens, ayant appris que Jésus avait muselé les Sadducéens, se rassemblèrent. 35 Et l'un d'eux, un légiste, lui demanda pour le tenter : 36 « Maître, quel est le plus grand commandement de la Loi ? » 37 Il lui dit : « Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de toute ta pensée. 38 C'est là le plus grand et le premier commandement. 39 Mais un deuxième lui est semblable : tu aimeras ton prochain comme toi-même. 40 En ces deux commandements, toute la Loi est suspendue, et les Prophètes. »

Traduction EXECCLESIA

 

COMMENTAIRE

Nous connaissons tous cette question du pharisien : « Quel est le plus grand des commandements de la loi de Moïse ? Notre Seigneur Jésus répond calmement, car cette question si je puis dire est un cas d’école. Tout le peuple juif du plus petit au plus vieux peut répondre à cette question qui peut même paraître étrange.

De ce passage en Matthieu, il faut lire également le passage en Marc 12, 29 où Jésus dit : « Ecoute Israël le Seigneur ton Dieu est l’unique Seigneur, tu aimeras le Seigneur… ». Il faut toujours préciser que dans le premier commandement, il faut toujours écouter la Parole de Dieu… Marc est le seul à citer Deutéronome 6, 4.

Notre Seigneur Jésus met au même rang ce qui est cité en Lévitique 19, 18 : « Ne te venge pas et ne soit pas rancunier à l’égard des fils de ton peuple, c’est ainsi tu aimeras ton prochain comme toi-même. Donc dans ce second commandement semblable au premier, il ne faut pas être envers ton ennemi dans la vengeance.

Notre Seigneur nous dit que c’est Dieu notre Père qu'il faut aimer avant toute chose… de toute considération… surtout envers nos saints catholiques. Dans le Deutéronome le préambule de tous les commandements est précis : Écoute Israël le Seigneur ton Dieu est UN, unique… personne d’autre. Dieu a pour sa création un immense amour… Et notre attitude doit être de même envers Lui. Un amour immense doit être réciproque. L’amour doit être également pour ceux qui sont proches de nous même nos ennemis… Voilà ce que le Seigneur nous enseigne dans ce passage. Pas facile certes… Mais notre Seigneur Jésus a toujours été franc… Il a toujours dit que notre vie en Lui et en son Père, ne serait jamais simple. Amen

GABRIEL REY

© ExEcclesia – Tous droits réservés 2018-2024