fishes and loaves mosaic of Tabgha.jpg

23 MARS 2022

Mercredi de la 3ème semaine de Carême

120002_edited_edited.jpg

Bonne Nouvelle de notre Seigneur Jésus en Matthieu 5, 17-19

Notre Seigneur Jésus disait à ses disciples : « Ne pensez pas que je sois venu abolir la Loi ou les Prophètes : je ne suis pas venu abolir, mais accomplir. Amen, je vous le dis : Avant que le ciel et la terre disparaissent, pas un seul iota, pas un seul trait ne disparaîtra de la Loi jusqu’à ce que tout se réalise. Donc, celui qui rejettera un seul de ces plus petits commandements, et qui enseignera aux hommes à faire ainsi, sera déclaré le plus petit dans le royaume des Cieux. Mais celui qui les observera et les enseignera, celui-là sera déclaré grand dans le royaume des Cieux. »

© Source AELF

Message

Pour notre Seigneur Jésus, la loi est avant tout une loi d’amour, une loi attractive envers Dieu et de surcroit passionnante et captivante quand on est en recherche. La loi n’est pas de s’enfermer dans des préceptes, des doctrines et des dogmes. La Loi n’est pas un lieu, un refuge. La loi est une profondeur, celle de nos entrailles et dont émerge de la compassion et de la bienveillance.
Notre Seigneur est l’accomplissement de la loi. Dieu l’a envoyé pour sauver notre humanité. Il est l’Agneau de Dieu.

Accomplir la loi (les dix commandements) est dans le célèbre commandement de notre Seigneur Jésus qui n’est pas un rajout, mais un accomplissement dans l’essentiel de notre vie chrétienne : « Tu aimeras ton prochain comme toi-même. » (Mt 22, 39)

Même si nous avons pris nos distances envers l’Église, nous sommes grands dans le royaume de Dieu. Nous accomplissons une loi d’amour qui n’a rien à voir avec le laxisme ou une sorte de souplesse faussement compatissante. Même retirés de la communauté, notre sincérité vient au fond de nos entrailles.

Dans notre sphère, tout en restant ouverts aux autres, nous pouvons accomplir dans la Parole de Dieu cette Bonne Nouvelle de notre Seigneur Jésus. AMEN