7 JUILLET 2022

Jeudi de la 14ème semaine du Temps ordinaire

120002_edited_edited.jpg

Bonne Nouvelle de notre Seigneur Jésus en Matthieu 10, 7-15

Notre Seigneur Jésus disait à ses disciples : « Sur votre route, proclamez que le royaume des Cieux est tout proche. Guérissez les malades, ressuscitez les morts, purifiez les lépreux, expulsez les démons. Vous avez reçu gratuitement : donnez gratuitement. Ne vous procurez ni or ni argent, ni monnaie de cuivre à mettre dans vos ceintures, ni sac pour la route, ni tunique de rechange, ni sandales, ni bâton. L’ouvrier, en effet, mérite sa nourriture. Dans chaque ville ou village où vous entrerez, informez vous pour savoir qui est digne de vous accueillir, et restez là jusqu’à votre départ. En entrant dans la maison, saluez ceux qui l’habitent. Si cette maison en est digne, que votre paix vienne sur elle. Si elle n’en est pas digne, que votre paix retourne vers vous. Si l’on ne vous accueille pas et si l’on n’écoute pas vos paroles, sortez de cette maison ou de cette ville, et secouez la poussière de vos pieds. Amen, je vous le dis : au jour du Jugement, le pays de Sodome et de Gomorrhe sera traité moins sévèrement que cette ville.

© Source AELF

Message de notre courant

Message

Notre Seigneur Jésus envoie ses apôtres pour proclamer la Bonne Nouvelle. « Le Royaume des cieux est tout proche. Tous les sentiers deviennent droits, la lumière triomphe enfin sur les ténèbres. L’espérance redevient un horizon, une perspective que l’on peut apercevoir.

Le ministère des apôtres était de guérir des malades. Le Seigneur leur dit : « Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement. » Nous avons tous des dons reçus, mettons-les aussi au service de nos frères et de nos sœurs.

Quand nous retournerons vers le Père, nous n’empoterons rien avec nous. Soyons attentifs aux nôtres et à notre prochain. La vie est courte.

La Bonne Nouvelle de notre Seigneur Jésus est un trésor que nous devons partager. Avec la méditation et la prière, ce trésor transformera notre vie.

Cette Bonne Nouvelle nous accompagne à chaque instant de notre existence. En retour on peut recevoir des humiliations, du déshonneur voire de l’infamie. Par sa mort et sa résurrection, notre Seigneur a connu tout cela et il nous envoie sa grâce pour nous rendre plus forts. Prions notre Seigneur Jésus dans notre sphère privée.

Même éloignés de la communauté paroissiale et de l’Église, nous pouvons être des missionnaires de la Parole de Dieu sans prosélytisme. Nous difficultés, nous les mettons dans les mains du Seigneur… Sa Grâce nous suffit. Amen