Evangile du dimanche 1er août 2021

Evangile du dimanche 1er août 2021

120002_edited_edited.jpg

Bonne Nouvelle de notre Seigneur Jésus en Jean 6, 24-35

Quand la foule vit que notre Seigneur Jésus n’était pas là, ni ses disciples, les gens montèrent dans les barques et se dirigèrent vers Capharnaüm à la recherche du Seigneur Jésus. L’ayant trouvé sur l’autre rive, ils lui dirent : « Rabbi, quand es-tu arrivé ici ? » Le Seigneur Jésus leur répondit : « Amen, amen, je vous le dis : vous me cherchez, non parce que vous avez vu des signes, mais parce que vous avez mangé de ces pains et que vous avez été rassasiés. Travaillez non pas pour la nourriture qui se perd, mais pour la nourriture qui demeure jusque dans la vie éternelle, celle que vous donnera le Fils de l’homme, lui que Dieu, le Père, a marqué de son sceau. » Ils lui dirent alors : « Que devons-nous faire pour travailler aux œuvres de Dieu ? » Jésus leur répondit : « L’œuvre de Dieu, c’est que vous croyiez en celui qu’il a envoyé. » Ils lui dirent alors : « Quel signe vas-tu accomplir pour que nous puissions le voir, et te croire ? Quelle œuvre vas-tu faire ? Au désert, nos pères ont mangé la manne ; comme dit l’Écriture : Il leur a donné à manger le pain venu du ciel. » Le seigneur Jésus leur répondit : « Amen, amen, je vous le dis : ce n’est pas Moïse qui vous a donné le pain venu du ciel ; c’est mon Père qui vous donne le vrai pain venu du ciel. Car le pain de Dieu, c’est celui qui descend du ciel et qui donne la vie au monde. » Ils lui dirent alors : « Seigneur, donne-nous toujours de ce pain-là. » Le Seigneur Jésus leur répondit : « Moi, je suis le pain de la vie. Celui qui vient à moi n’aura jamais faim ; celui qui croit en moi n’aura jamais soif. »


© Source AELF

Message du jour

Dans la paix de notre Seigneur Jésus, nous vous souhaitons un bon dimanche. Nous avons une pensée particulière pour Agnès qui va avoir une intervention chirurgicale assez sérieuse demain matin.

A la multiplication des pains, notre Seigneur Jésus à apaiser la faim de ceux qui venaient l’écouter sans se préoccuper de l’heure tardive.

Dans ce texte d’aujourd’hui, notre Seigneur Jésus nous fait découvrir un autre pain : « Le pain de Dieu », notre Seigneur Jésus.

Après la multiplication des pains, notre Seigneur Jésus demande à ses apôtres de s’éloigner en reprenant la barque, tandis que lui, il se retirerait pour prier son Père. De cette foule, certains sont restés sur place pour guetter le retour de notre Seigneur Jésus. Ils ne veulent pas le quitter. Et quand ils finissent par le retrouver, ils lui disent : « Rabbi, quand es-tu arrivé ici ?

Par sa réponse, notre Seigneur Jésus met en lumière le fond de leur pensée. Il dit clairement qu’il faut travailler surtout pour gagner ce pain qui vient du ciel. Ils lui dirent : « Que devons-nous faire pour travailler aux œuvres de Dieu ? » Quelles œuvres de Dieu ?

Le Seigneur Jésus est précis, c’est de croire, c’est d’avoir confiance en celui que Dieu a envoyé. Même si nous sommes éloignés de l’Église, nous croyons que ce pain est notre Seigneur Jésus. Il est le pain de la vie par sa parole, sa Bonne Nouvelle et aussi pas ses actions. Oui notre Seigneur nourrit notre foi. Il nourrit notre âme même si nous n’allons plus à la messe le dimanche. Il est là toujours auprès de nous pour nous rassasier.
AMEN.