Evangile du dimanche 4 juillet 2021

120002_edited_edited.jpg

Bonne Nouvelle de notre Seigneur Jésus en Marc 6, 1-6

Notre Seigneur Jésus se rendit dans son lieu d’origine, et ses disciples le suivirent. Le jour du sabbat, Sorti de là, Jésus se rendit dans son lieu d’origine, et ses disciples le suivirent. Le jour du sabbat, il se mit à enseigner dans la synagogue. De nombreux auditeurs, frappés d’étonnement, disaient : « D’où cela lui vient-il ? Quelle est cette sagesse qui lui a été donnée, et ces grands miracles qui se réalisent par ses mains ? N’est-il pas le charpentier, le fils de Marie, et le frère de Jacques, de José, de Jude et de Simon ? Ses sœurs ne sont-elles pas ici chez nous ? » Et ils étaient profondément choqués à son sujet. Le Seigneur Jésus leur disait : « Un prophète n’est méprisé que dans son pays, sa parenté et sa maison. » Et là il ne pouvait accomplir aucun miracle ; il guérit seulement quelques malades en leur imposant les mains. Et il s’étonna de leur manque de foi. Le Seigneur Jésus parcourait les villages d’alentour en enseignant.

© Source AELF

Message

Il y a bien longtemps que notre Seigneur Jésus n’était pas venu dans son village de Nazareth où il a grandi. Sa réputation commençait à s’amplifier. Notre Seigneur est maintenant l’objet des conversations et des commentaires qui sont typiques dans tous les villages du monde entier.

Le jour du sabbat, notre Seigneur Jésus commente à la synagogue les écritures. Le Seigneur a grandi au milieu ce ces gens. Beaucoup l’ont reconnu : « N’est-il pas le charpentier, le fils de Marie et le frère de Jacques, de José, de Jude et de Simon. Ses sœurs ne sont-elles pas ici chez nous ? » Notons au passage que cette interrogation a fait couler beaucoup d’encre à savoir si Marie n’a pas eu d’autres enfants. Le débat reste ouvert, mais franchement est-il important dans notre vie de croyant si cela est vrai ou pas.

Ce qui nous interpelle, c’est surtout l’étonnement des auditeurs. Ils acceptent dans un premier temps qu’il commente les écritures, ce n’est pas donné à tout le monde puis ils provoquent des interrogations : « Il est plein de sagesse » cela veut dire que son enseignement est parfait. De l’étonnement on passe au désagréable : « Ils sont choqués ». Comment un simple charpentier peut-il parler ainsi. Ils étaient incapables de voir le vrai, le beau, l’authentique.

Dans son village qui l’a vu grandir, notre Seigneur Jésus n’a pas pu accomplir un miracle à cause du scandale des habitants provoqués par leurs incertitudes. Notre Seigneur Jésus n’impose pas de miracles sans notre coopération, simplement par la foi, la confiance que nous avons envers lui, même si nous sommes éloignés de l’Église.

Notre Seigneur Jésus a totalement épousé notre condition humaine jusqu’à dans sa faiblesse, ses doutes et ses chutes. Il est venu nous sauver à l’intérieur même de cette faiblesse.
Même si nous n’allons plus à la messe le dimanche, notre Seigneur Jésus prend son temps pour que nos cœurs s’ouvrent à la lumière. Il a fallu la croix, considérée par les hommes comme un échec, un scandale, une folie. Tel un bon jardinier, notre Seigneur Jésus attend que la graine pousse, sûr de sa patience et de sa grâce qui auront toujours le dernier mot. AMEN