Evangile du jeudi 24 juin 2021

Evangile du jeudi 24 juin 2021

120002_edited_edited.jpg

Bonne Nouvelle de notre Seigneur Jésus en Luc 1, 57. 66-80

Quand fut accompli le temps où Élisabeth devait enfanter, elle mit au monde un fils. Tous ceux qui les apprenaient les conservaient dans leur cœur et disaient : « Que sera donc cet enfant ? » En effet, la main du Seigneur était avec lui.
Zacharie, son père, fut rempli d’Esprit Saint et prononça ces paroles prophétiques :
« Béni soit le Seigneur, le Dieu d’Israël, qui visite et rachète son peuple.
Il a fait surgir la force qui nous sauve dans la maison de David, son serviteur,
comme il l’avait dit par la bouche des saints, par ses prophètes, depuis les temps anciens :
salut qui nous arrache à l’ennemi, à la main de tous nos oppresseurs,
amour qu’il montre envers nos pères, mémoire de son alliance sainte,
serment juré à notre père Abraham de nous rendre sans crainte,
afin que, délivrés de la main des ennemis,
nous le servions dans la justice et la sainteté, en sa présence, tout au long de nos jours.
Toi aussi, petit enfant, tu seras appelé prophète du Très-Haut ; tu marcheras devant, à la face du Seigneur, et tu prépareras ses chemins
pour donner à son peuple de connaître le salut par la rémission de ses péchés,
grâce à la tendresse, à l’amour de notre Dieu, quand nous visite l’astre d’en haut,
pour illuminer ceux qui habitent les ténèbres et l’ombre de la mort, pour conduire nos pas au chemin de la paix. »
L’enfant grandissait et son esprit se fortifiait. Il alla vivre au désert jusqu’au jour où il se fit connaître à Israël.

© Source AELF

Message du jour

Aujourd’hui, nous fêtons Saint Jean Baptiste et le texte de Luc nous montre l’exaltation de Zacharie son père le jour de la naissance de son fils tant désiré. Zacharie et Elisabeth étaient désespérés de ne pas avoir d’enfant. Elisabeth était stérile et l’âge avançant, ils étaient résignés.

Jean le baptiste sera désigné par Dieu pour préparer le chemin de notre Seigneur Jésus. C’est lui qui sera le premier « évangélisateur ». Il sera le premier à baptiser la foule en proclamant « Convertissez-vous et croyez à la Bonne Nouvelle. » Cette voix qui crie dans le désert pour donner un autre sens à notre vie.

Même si nous n’allons plus à la messe et que nous sommes éloignés de la communauté, que nous vivons notre foi chez nous dans notre sphère privée, nous pouvons autour de nous quand l’occasion se présente d’annoncer la joie que nous avons quand nous lisons chaque jour l’Évangile de notre Seigneur Jésus, cette parole de Dieu qui transforme notre vie.

La courte mission de Jean-Baptiste nous enseigne une vie simple au service de nos frères et sœurs qui au moment opportun, d’une situation particulière, d’être dans la joie de l’attente de la venue de notre Seigneur Jésus dans notre existence.

Par le baptême, nous sommes désormais des disciples de notre Seigneur Jésus. Nous sommes ouverts aux autres même les plus éloignés de Dieu.

AMEN