Evangile du jeudi 3 juin 2021

Evangile du jeudi 3 juin 2021

120002_edited_edited.jpg

Bonne Nouvelle de notre Seigneur Jésus en Marc 12, 28-34

Un scribe qui avait entendu la discussion, et remarqué que notre Seigneur Jésus avait bien répondu, s’avança pour lui demander : « Quel est le premier de tous les commandements ? » Notre Seigneur Jésus lui fit cette réponse : « Voici le premier : Écoute, Israël : le Seigneur notre Dieu est l’unique Seigneur. Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, de tout ton esprit et de toute ta force. Et voici le second : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Il n’y a pas de commandement plus grand que ceux-là. » Le scribe reprit : « Fort bien, Maître, tu as dit vrai : Dieu est l’Unique et il n’y en a pas d’autre que lui. L’aimer de tout son cœur, de toute son intelligence, de toute sa force, et aimer son prochain comme soi-même, vaut mieux que toute offrande d’holocaustes et de sacrifices. » Notre Seigneur Jésus, voyant qu’il avait fait une remarque judicieuse, lui dit : « Tu n’es pas loin du royaume de Dieu. » Et personne n’osait plus l’interroger.

© Source AELF

Message pour bien démarrer votre journée

Notre Seigneur Jésus, non seulement il passe le plus clair de son temps à enseigner à ses disciples et aux foules, mais il lui arrive de s’entretenir avec des chefs religieux. Parfois cela se passe bien mais c'est très rare. Le texte de ce jour, l’échange se passe relativement bien. Gloire à Dieu ! Entre notre Seigneur Jésus et ce scribe, ils sont, je dirais, sur la même longueur d’onde sur les commandements les plus importants de notre vie de croyants. Et notre Seigneur Jésus dit à la fin de cet entretien : « Tu n’es pas loin du royaume de Dieu », ce qui veut dire à chacun que nous avons encore des choses à connaître de notre Seigneur

Jésus. Dans ce passage, il y a une chose qui nous échappe souvent. Avant de dire que l’on doit aimer Dieu de toute notre force, cela commence par : « Écoute, Israël : le Seigneur notre Dieu est l’unique Seigneur. » Oui, les croyants que nous sommes, même si nous avons quitté l’Église-institution, éloignés de l’Église, nous devons être toujours à une écoute attentive de la Parole de notre Seigneur Jésus. Si nous aimons « Dieu de tout notre cœur, de toute notre âme et de tout notre esprit », c’est-à-dire d’un amour puissant, faut le dire, nous devons aimer tous les hommes et toutes les femmes comme le Père aime tous ses enfants. Et Dieu sait que ce n’est pas facile surtout quand on a reçu d’extrêmes souffrances de la part d’un frère et d’une sœur. A nous seuls de ressentir cette corroboration de l’enseignement de notre Seigneur Jésus.

Même si vous êtes éloignés de la communauté et de l’institution, vivez toujours intensément votre foi chez vous ! votre existence en sera transformée.
Amen !