Evangile du mardi 22 juin 2021

120002_edited_edited.jpg

Bonne Nouvelle de notre Seigneur Jésus en Matthieu 7, 6. 12-14

Notre Seigneur Jésus disait à ses disciples : « Ne donnez pas aux chiens ce qui est sacré ; ne jetez pas vos perles aux pourceaux, de peur qu’ils ne les piétinent, puis se retournent pour vous déchirer. Donc, tout ce que vous voudriez que les autres fassent pour vous, faites-le pour eux, vous aussi : voilà ce que disent la Loi et les Prophètes. Entrez par la porte étroite. Elle est grande, la porte, il est large, le chemin qui conduit à la perdition ; et ils sont nombreux, ceux qui s’y engagent. Mais elle est étroite, la porte, il est resserré, le chemin qui conduit à la vie ; et ils sont peu nombreux, ceux qui le trouvent. »

© Source AELF

Message

Même si nous n’allons plus à la messe le dimanche… Même si nous sommes éloignés de notre communauté, nous gardons un sens sacré à l’écoute de la Parole de Dieu… À la bonne Nouvelle de notre Seigneur Jésus. Même si nous ne pratiquons plus les sacrements, l’Évangile est au cœur de notre vie.

Voici le témoignage de Julie : « Je me suis offert il y a huit ans une bible. Je n’ai pas eu de difficultés particulières à entrer dedans. Je crois fermement que le Seigneur Jésus m’y a aidé. Je visite quelques sites pour m’approprier leurs commentaires, principalement chez les catholiques et les protestants. Mais je me méfie d’être accaparé par une communauté ou un mouvement. Je ne suis pas baptisée, mais en étant chaque jour immergée dans la Bonne Nouvelle de notre Seigneur Jésus, en méditant et priant, je ne ressens pas un manque… Je me sens baptisée par la Parole de Dieu. C’est la chose la plus sacrée à mes yeux. »

Quand nous rencontrons des difficultés dans nos vies, nous sommes heureux d’avoir des personnes sur qui on peut compter. Ce que nous attendons de l’autre, c’est de l’attention et de l’amour. Et si l’autre a besoin de nous, notre Seigneur nous demande tout simplement de ne pas nous dérober.

La porte du royaume de Dieu peut nous paraitre étroite surtout si notre cœur est fermé. Elle peut paraitre aussi étroite si notre société de consommation à outrance est un but à atteindre et que nous nous enfermons dans des superflus.

Même si vous n’allez pas comme nous à la messe, ouvrez votre cœur tout le long du chemin de votre vie. Le Seigneur Jésus fait toujours route avec nous.