Evangile du samedi 10 juillet 2021

Evangile du samedi 10 juillet 2021

120002_edited_edited.jpg

Bonne Nouvelle de notre Seigneur Jésus en Matthieu 10, 24-33

Notre Seigneur Jésus disait à ses Apôtres : « Le disciple n’est pas au-dessus de son maître, ni le serviteur au-dessus de son seigneur. Il suffit que le disciple soit comme son maître, et le serviteur, comme son seigneur. Si les gens ont traité de Béelzéboul le maître de maison, ce sera bien pire pour ceux de sa maison. Ne craignez donc pas ces gens-là ; rien n’est voilé qui ne sera dévoilé, rien n’est caché qui ne sera connu. Ce que je vous dis dans les ténèbres, dites-le en pleine lumière ; ce que vous entendez au creux de l’oreille, proclamez-le sur les toits. Ne craignez pas ceux qui tuent le corps sans pouvoir tuer l’âme ; craignez plutôt celui qui peut faire périr dans la géhenne l’âme aussi bien que le corps. Deux moineaux ne sont-ils pas vendus pour un sou ? Or, pas un seul ne tombe à terre sans que votre Père le veuille. Quant à vous, même les cheveux de votre tête sont tous comptés. Soyez donc sans crainte : vous valez bien plus qu’une multitude de moineaux. Quiconque se déclarera pour moi devant les hommes, moi aussi je me déclarerai pour lui devant mon Père qui est aux cieux. Mais celui qui me reniera devant les hommes, moi aussi je le renierai devant mon Père qui est aux cieux. »

© Source AELF

Message pour bien commencer votre journée

Pas même un moineau ne tombe à terre sans que Dieu le sache. Notre Père veille avec amour sur la vie et la mort de ses créatures les plus petites et les moins précieuses. Combien plus, alors, se soucie-t-il de nous, qui valent plus que beaucoup de moineaux.

Notre Seigneur Jésus va jusqu'à dire que chaque cheveu de notre tête a été compté pour son Père. Dieu a en vue le moindre détail de notre vie.

Même éloignés de l’Eglise, notre Père est en effet intéressé par tous les détails de nos vies.
Chacun de nous peut avoir une relation personnelle avec Dieu. Notre Seigneur Jésus nous invite à nous confier à lui sans crainte.

C'est le genre de relation que notre Seigneur Jésus avait avec Dieu. Il savait dans son cœur que Dieu se souciait de lui et s'est ainsi remis entièrement au Père, même pendant sa passion et sa mort.

Chacun de nous peut avoir la même relation avec Dieu que notre Seigneur Jésus a. Il nous invite à partager cela et il rend un tel partage possible en envoyant l'Esprit Saint dans nos cœurs.

Même si nous n’allons pas à la messe le dimanche, par l'Esprit, nous sommes solidement tenus entre les mains de notre Père.