Evangile du vendredi 30 avril 2021

120002_edited_edited.jpg

Bonne Nouvelle de Notre Seigneur Jésus en Jean 14, 1-6

Notre Seigneur Jésus disait à ses disciples : « Que votre cœur ne soit pas bouleversé : vous croyez en Dieu, croyez aussi en moi. Dans la maison de mon Père, il y a de nombreuses demeures ; sinon, vous aurais-je dit : “Je pars vous préparer une place” ? Quand je serai parti vous préparer une place, je reviendrai et je vous emmènerai auprès de moi, afin que là où je suis, vous soyez, vous aussi. Pour aller où je vais, vous savez le chemin. » Thomas lui dit : « Seigneur, nous ne savons pas où tu vas. Comment pourrions-nous savoir le chemin ? » Notre Seigneur Jésus lui répond : « Moi, je suis le Chemin, la Vérité et la Vie ; personne ne va vers le Père sans passer par moi.

© Source AELF

Message du jour qui nous fait du bien

Notre Seigneur Jésus nous dit : « Je suis le Chemin, la Vérité et la vie ; personne ne va vers mon Père sans passer par moi. »

Nous sommes à la veille de la mort de notre Seigneur. Pendant ses trois années missionnaires, il en a dû parcourir des chemins avec ses disciples pour annoncer de village en village la Bonne Nouvelle. Sa vie sur terre s’achève. Par cette parole, notre Seigneur nous dit qu’il sera toujours en chemin avec nous, avec vous ?
Ne pensez-vous pas que c’est une bonne nouvelle ?

Le Seigneur n’est pas au bout du chemin, il fait route avec nous. Sachez que tout le long du chemin de votre journée, notre Seigneur Jésus est là, à chaque instant, il est bien présent. Il fait route avec vous. Il éclaire nos chemins parfois ténébreux. Il est à vos côtés.

De tout temps, les femmes et les hommes ont cherché la Vérité. Même les grands prophètes.
Vous êtes déjà dans la vie éternelle depuis la résurrection de notre Seigneur Jésus, c’est cela la vérité. Nous sommes dans la vérité de Dieu.

Henri, un jeune handicapé en fauteuil nous dit dans un email que nous avons reçu qu’il a surpris le Seigneur le pousser. Un jour, un ami le poussait avec difficulté sur un chemin qui n’était pas plat. Henri en était désolé, il priait. Soudain, il sentit une légèreté. L’ami en question remarqua que les difficultés disparaissaient. Et cela a duré tout le long du chemin.

Oui le Seigneur vous suit, faisons ensemble véritablement route avec lui-même si nous sommes éloignés de l’Eglise. Il est près de vous toute la journée. Il est infatigable. Il prend avec lui toutes nos fatigues et quand nous trébuchons, il est le premier à nous relever.
Le saviez-vous ?