fishes and loaves mosaic of Tabgha.jpg

Mardi 8 mars 2022

1ère semaine de Carême

120002_edited_edited.jpg

Bonne Nouvelle de notre Seigneur Jésus en Matthieu 6, 7-15

Notre Seigneur Jésus disait à ses disciples : « Lorsque vous priez, ne rabâchez pas comme les païens : ils s’imaginent qu’à force de paroles ils seront exaucés. Ne les imitez donc pas, car votre Père sait de quoi vous avez besoin, avant même que vous l’ayez demandé. Vous donc, priez ainsi : Notre Père, qui es aux cieux, que ton nom soit sanctifié, que ton règne vienne, que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour. Remets-nous nos dettes, comme nous-mêmes nous remettons leurs dettes à nos débiteurs. Et ne nous laisse pas entrer en tentation, mais délivre-nous du Mal. Car, si vous pardonnez aux hommes leurs fautes, votre Père céleste vous pardonnera aussi. Mais si vous ne pardonnez pas aux hommes, votre Père non plus ne pardonnera pas vos fautes. »

© Source AELF

Message de notre Courant

Dans le Notre Père, la prière la plus connue au monde, notre Seigneur Jésus nous invite au pardon… au pardon de nos offenses. Cela englobe beaucoup de choses, des injures aux crimes en passant par l’infamie, la calomnie, le rejet et bien d’autres. Notre Seigneur nous dit aussi dans l’évangile de Matthieu : « Tout ce que vous voudriez que l’on fasse pour vous, faites-le pour eux. » (Mt 7, 12).

Pour apaiser notre esprit, il faut prendre du temps pour méditer… Nous devons rester humbles dans nos prières et dans nos méditations. Notre Seigneur Jésus disait : « Heureux ce qui sont humbles de cœur, car le royaume des cieux est à eux. »

Dans nos vies mouvementées, l’humilité nous apaise. Nous mettons un frein à notre course quotidienne qui nous stresse et nous épuise. Même si nous avons pris nos distances envers l’Église, nous devons essayer de pardonner à ceux ou celles qui nous ont fait souffrir. Oh, ce n’est pas si simple, nous en convenons. Mais le Seigneur Jésus est là pour nous aider…

Le « Notre Père » a une place importante dans notre vie. C’est la seule prière que notre Seigneur Jésus nous a enseignée… sur la façon de s’adresser à Dieu. En nous donnant cette prière, notre Seigneur nous exhorte à nous tourner unique vers Dieu, de demander à Dieu. Beaucoup de catholiques s’adressent aux « Saints »… Et il y en a énormément. Un très grand nombre s’adresse à « Marie » pour atteindre notre Seigneur. Mais à part le « Notre Père », il n’y a pas beaucoup de croyants qui s’adressent à notre Seigneur pour atteindre Dieu.

Nous devons adorer Dieu, adorer le nom de Dieu, le royaume de Dieu, la volonté de Dieu. La prière est d'abord un abandon à Dieu, un abandon à ce que Dieu veut pour son monde et pour nous… et nous avons un seul intercesseur, Jésus notre Seigneur et Maitre. Amen.