L'Évangile au cœur de notre vie 

Évangile de notre Seigneur Jésus

(Luc 1, 46-56)

46 Marie dit alors : « Mon âme exalte le Seigneur,

47 exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur !

48 Il s’est penché sur son humble servante ; désormais tous les âges me diront bienheureuse.

49 Le Puissant fit pour moi des merveilles ; Saint est son nom !

50 Sa miséricorde s’étend d’âge en âge sur ceux qui le craignent.

51 Déployant la force de son bras, il disperse les superbes.

52 Il renverse les puissants de leurs trônes, il élève les humbles.

53 Il comble de biens les affamés, renvoie les riches les mains vides.

54 Il relève Israël son serviteur, il se souvient de son amour,

55 de la promesse faite à nos pères, en faveur d’Abraham et sa descendance à jamais. »

56 Marie resta avec Élisabeth environ trois mois, puis elle s’en retourna chez elle.

 

©  AELF – Paris - Liturgie catholique - https://www.aelf.org

 

Message :

Tous les hommes et les femmes de ce monde... tous ces jeunes et personnes âgées... Tous ceux qui souffrent d’une maladie... leur âme est magnifiée comme Marie s’ils accueillent le Seigneur Jésus au plus profond de leur être. C'est incontestable.

N’oublions pas ce jour de rendre grâce d’abord à notre Dieu, notre Père, le Père de tous les hommes... pour sa plus belle œuvre, son incarnation dans l’homme, en notre Seigneur Jésus, son Fils. Oui ce jour, louons l’Unique Dieu, le Père tout puissant. Lui seul.

Nous disons ce jour ''merci'' à Marie d’avoir contribué à cette œuvre. Selon ses dires, elle n’a fait que son simple travail de servante du Seigneur. Au verset 48, il y a deux mots grecs : ταπείνωσιν (tapénosin) qui veut dire « humiliation » et δούλης (doulis) « esclave ». Mais le mot ‘‘humiliation’’ employé prend le sens de ‘‘l’abaissement’’ et le mot ‘‘esclave’’ c’est dans le sens d’être ‘‘au service de’’. Ce qui peut traduire plus précisément le verset 48 : « Il a jeté un regard sur l’abaissement de celle qui est au service de son Dieu ». Elle n’a pas été élue puisque Dieu est unique. Elle a été choisie pour être la mère de son Fils, Jésus notre Seigneur... Merci Marie !

Que l’évangile de ce jour puisse vous éclairer tout le long de votre journée.

© ExEcclesia – Tous droits réservés 2018-2024