Réponses de tweet

RÉPONSE DU TWEET DE
DATE
Moins d'une minute de lecture.

Ce texte fait suite quand Jésus avec seulement cinq pains nourrit cinq mille hommes. Les disciples voulaient tranquillement que la foule rentre chez elle. Puis Jésus leur dit : « Donnez-leur vous-même à manger »… On connait la suite.

Et une fois que la foule fut rassasiée. Immédiatement nous dit l’Évangile de ce jour, notre Seigneur Jésus congédia la foule. On peut comprendre que toutes ces agitations autour de lui peuvent être éprouvantes. Ce n’est pas la première fois que cela lui arrive… qu’il ait besoin de se retrouver seul pour prier… à cet effet notre Seigneur Jésus se met à l’écart.

Depuis que je me suis retiré de ma communauté, je comprends parfaitement le besoin de se retrouver seul pour prier… méditez en pleine nature, c’est pour moi vital. Loin des agitations, nous avons comme le Seigneur Jésus de nous retrouver seuls.

Notre Seigneur plus que quiconque connait nos faiblesses humaines, nos combats et nos fragilités… qui nous pèsent chaque jour de notre vie. Comme lui, mettons-nous à l’écart pour méditer et prier…

Mais les disciples ne se doutaient pas un instant qu’il allait les rejoindre en pleine mer… à un moment précis, à quelques stades de la rive… entre cinq et six kilomètres et dans une situation précise, une forte tempête s’était levée. Les disciples se dirigeaient vers Capharnaüm sur des vents contraires qui venaient donc des montagnes.

A la quatrième heure de la veille qui selon les spécialistes serait vers trois heures du matin… Notre Seigneur Jésus vient retrouver les disciples.

© ExEcclesia – Tous droits réservés 2018-2024