EGLISE DROGUE ET TOXICOMANIE
Lâcheté des Évêques de France

EXE_12661.jpg

Le trafic de drogue est en pleine actualité en cette rentrée 2021-2022.
Il y a vingt ans, en 2001, le Conseil pontifical pour la pastorale de la santé proposait aux Évêques du monde entier un manuel de pastorale après quatre ans d'études pour leurs agents pastoraux et éducateurs chrétiens. Le pape Jean-Paul II avait été sollicité par les instances internationales à s'engager contre ce fléau. Ce manuel n'a jamais été utilisé dans les diocèses par manque de volonté. Une honte pour l'Eglise de France. Une chronique accablante de Gabriel Rey.

Depuis quelques jours, les médias s’activent, s’existent autour du phénomène de la drogue, des trafics de drogues. Depuis quarante ans, c’est toujours la même rengaine… d’un septennat en quinquennat, toujours le même rituel… celui d'un échec, de l'état et des belles promesses d’une campagne... c'est navrant. Ces derniers jours, les médias ont planté leurs caméras dans le quartier des jardins d’Éole à Paris et dans les cités nord de Marseille.

Je ne vais pas faire tout un long exposé sur l’échec des gouvernements successifs depuis quarante ans, mais de m’exprimer sur la lâcheté de l’Église de France. Curieux, me direz-vous.

Concernant nos dirigeants, en 1982, le gouvernement crée la MILDT (Mission Interministérielle de lutte contre la Drogue et la Toxicomanie) avec des subventions énormes dédiées à la prévention, à la lutte contre le trafic national et international, aux soins et à la recherche. Quels ont été les résultats ? Rien… Avez-vous entendu parler de la MILDT ?

En 2014, vingt-deux ans après, la MILDT devient la MILDECA (Mission Interministérielle de lutte contre la Drogue et des Conduites Addictives). Par expérience, quand on change d’appellation, c’est que l’on veut effacer l’inefficacité précédente pour en soumettre une autre. Depuis 2014, avez-vous entendu ne serait-ce qu’une petite action de la MILDECA ? Nous pouvons que constater que l’impéritie des gouvernements n’a aucune date de péremption.